Bonjour à tous !

Après quelques temps d’absence, je reviens vers vous. C’est assez difficile pour moi de gérer, pendant mon déplacement, les problèmes de sites et donc le réapprovisionnement des photos. Actuellement, j’ai une cinquantaine de photos en attentes de publication et un shooting où j’attends les photos traitées.

Comme vous pouvez le voir, j’ai beaucoup travaillé avec ErosPower. Comme certains le savent, ErosPower est un auteur et photographe du milieu BDSM. Beaucoup m’envoient des messages à ce sujet,  je trouve cela déplacé. Faire des photos avec lui ne signifie pas que je pratique. Dans un shooting avec ExtraBrice, j’avais un couteau dans les mains et … je n’ai tué personne !
Je l’ai toujours dit, les photos, je les vis. Aucune de mes expression n’est fausse, si je dois paraître triste ou enjouée, je le suis vraiment. Si vous voyez des larmes sur une photo, ce ne seront pas des gouttes de glycérine. Cependant, je peux faire des photos très différentes de ma vie privée car j’aime la diversité et l’originalité. Ma vie personnelle est différente de ma vie professionnelle, merci de respecter l’une et l’autre.

Sinon, le sujet de mon article est beaucoup plus joyeux ! Avec ErosPower, nous avons fait un shooting en Bord de Loire sur un ponton. Un décor très joli et très intimiste, donc. Ce que j’aime quand je travaille avec lui, c’est qu’il raconte une histoire, qu’il y a de l’émotion et ne cherche pas à montrer le BDSM ou l’érotisme de façon vulgaire. Comment donc, montrer de la soumission en étant dans la douceur et l’esthétisme ? C’est le cas de cette série.

Le décor y est pour beaucoup, comme ici en Bord de Loire. Aussi, l’ensemble vestimentaire choisi permet d’accentuer la fraîcheur de cette image tout en montrant l’abandon et le lâcher prise. C’est donc un shooting qui se travaille à tous les points de vue : décor, luminosité, vêtement, attitude, etc. ErosPower sait très bien ce qu’il souhaite obtenir de ses modèles, il est assez directif et en même temps très à l’écoute, c’est grâce à l’ambiance de la relation qu’il créé pendant le shooting que je me sens confiante devant son objectif.

Enfin, il est toujours à l’écoute de collaboration avec des modèles, n’hésitez pas !

Bonne semaine à tous !